Les Cahiers de 1943

    From Wiki Maria Valtorta
    LES CAHIERS DE 1943
    Cahiers1943.jpg Page couverture - CEV - 2003
    Détails de l'œuvre
    Auteur Maria Valtorta
    Rédaction Du 22 avril au 31 décembre 1943
    Pages 632
    Première édition en italien
    Titre I Quaderni del 1943
    Parution 1976
    Éditeur Tipografia editrice E. Pisani
    Traduction française 1re édition
    Titre Les Cahiers de 1943
    Traducteur -
    Parution 1985
    Éditeur Centro editoriale valtortiano
    Traduction française 2e édition
    Traductrice Bianca Zagolin
    Préface David G. Murray
    Parution 2003
    Éditeur Centro editoriale valtortiano
    ISBN 978-8879870917

    Les trois volumes des Cahiers réunissent un ensemble d'écrits spirituels, doctrinaux, bibliques et parfois autobiographiques qui n'appartiennent pas à L’Évangile tel qu’il m’a été révélé mais qui sont reçus en parallèle. Ce n'est qu'en 1944 d'ailleurs, que Maria Valtorta recevra les premières visions de ce qui constituera sa vie monumentale de Jésus. De même qu'Il l'a longuement préparé à devenir "l'instrument" de son don, de même, avec ces dictées préparatoires, il va nous aider à approfondir la foi catholique en expliquant tous ses fondamentaux comme l'Évangile, la grâce, la Trinité, l'Eucharistie, le Notre Père, le Je vous salue Marie, etc. et en nous ouvrant à une lecture du monde, de son état et de son destin.

    Extraits de la Préface

    "Le 23 avril 1943, Vendredi Saint, Maria Valtorta reçut la première d’une série de “dictées” attribuées principalement au Christ, mais aussi, à l’occasion, à Dieu le Père, au Saint Esprit, à Marie, et à d’autres personnes associées à la Révélation divine. Ces dictées s’échelonneront sur de nombreuses années qui coïncident essentiellement avec l’époque pendant laquelle, en réponse à l’invitation du Christ, elle contempla les principaux épisodes de la vie du Rédempteur et en fit le récit.

    Cette nouvelle phase de son développement humain, et surtout spirituel, ne se manifesta pas tout à coup; elle fut précédée par des années d’union progressive avec le Christ, lesquelles culminèrent en un acte de sacrifice de soi par lequel Maria Valtorta s’offrit comme “âme victime” désireuse de coopérer à l’œuvre de rédemption.

    L’ampleur de sa production et les sources auxquelles elle l’attribue en font un évènement spirituel extraordinaire en ce siècle, lequel mérite une considération attentive…

    L’ensemble de l’œuvre de Maria Valtorta est entièrement marqué par une intense perception de la “Catholicité”, c’est-à-dire du sens profond d’être un croyant catholique à ce moment de notre histoire, ainsi que par une vive conscience des vingt siècles de Chrétienté qui se sont écoulés et des défis qui attendent l’Église et toute l’humanité.

    Les Cahiers regroupés dans ce volume furent tous écrits en 1943, en pleine guerre mondiale […] Une des notes dominantes de ces textes est la fusion de la vigueur avec laquelle le Christ affirme sa filiation divine et son rôle unique dans le temps et dans l’éternité, et la tendresse de sa façon d’aborder les âmes troublées et de chercher patiemment à les élever à la foi, à l’espérance et à l’amour, à travers l’humilité de son sacrifice et leur coopération. Il insiste à maintes reprises sur l’importance de débarrasser tous les croyants — et les attitudes religieuses elles-mêmes — de toute impureté …

    David G. Murray.

    Sommaire de l'ouvrage

    Avril

    • 22. Comme une violette au pied de la croix.
    • 23. Vendredi Saint : première dictée de Jésus sur la co-Rédemption.
    • 24. Samedi Saint : Marie de Magdala et la résurrection.

    Mai

    • 1. Le sacrifice des petites victimes innocentes de la guerre.
    • 10. La naissance miraculeuse d’un lys.
    • 13. Doutes et réticences, visions et présence de Jésus.
    • 14. Béatitude des entretiens surnaturels.
    • 19. Seule l’œuvre de Dieu demeure.
    • 21. Les faveurs accordées aux âmes par une intercession confiante.
    • 22. L’expérience mystique de la fusion en Dieu.
    • 24. Considérations sur la bonté du Père.
    • 28. Dieu opère le bien dans l’âme.
    • 31. La purification par l’amour et l’union sacramentelle avec Dieu.

    Juin

    • 1. La pénitence des co-rédempteurs.
    • 2. L’ingratitude des humains envers l’amour infini de Jésus.
    • 3. L’Évangile, signe durable de la puissance divine.
    • 4. Réparation au cœur de Dieu dans l’Eucharistie.
    • 5. La deuxième venue du Christ : l’heure du jugement. Supplication à Notre-Dame des douleurs.
    • 6. Nature et effets de la grâce.
    • 7. Vigilance de l’âme pour conserver la grâce. Le refus de la grâce. Considérations sur le but des souffrances.
    • 8. Vanité de toute science sans l’Esprit d’amour. Nécessité de vouloir le salut.
    • 9. Offrande à Dieu de la tristesse légitime.
    • 10. Les effets de l’Eucharistie.
    • 11. Compréhension et consolation de Jésus.
    • 12. La conquête et domination de l’âme par l’amour. Le salut du monde à travers les âmes-victimes.
    • 13. Préparation de l’âme à l’accueil de l’Esprit-Saint.
    • 14. Les stigmates invisibles de la douleur. Invitation à la prière pour qu’il y ait assez de prêtres dignes.
    • 15. La tentation du doute. Invitation à la prière pour les religieuses.
    • 16. La nécessité du sacrifice des âmes-victimes. Pénitence, sacrifice et charité contre la corruption du péché.
    • 17. Prudence humaine et prudence surnaturelle.
    • 18. L’Eucharistie, aliment miraculeux.
    • 19. La lutte des anges contre les démons. Marie, modèle de vie éternellement eucharistique.
    • 20. L’Eucharistie, don du cœur de Jésus.
    • 21. L’âme, citerne de grâce dans le désert.
    • 22. Ne jamais perdre Dieu de vue.
    • 23. Marie, ciboire de l’Eucharistie et co-Rédemptrice par sa souffrance. Vision de Marie.
    • 24. Le “petit Horeb” de Maria. Jésus-Eucharistie et les âmes innocentes parmi les ruines de la guerre.
    • 25. Détachement des choses de la terre.
    • 26. Se dépouiller de toute angoisse spirituelle pour se fixer sur Dieu.
    • 27. La douce lumière de Marie.
    • 28. La parabole du banquet de noces. Prière au Précieux Sang.
    • 29. Le partage de la parole de Dieu.
    • 30. Miséricorde et pardon, mains liées du Seigneur. Détachement des affections humaines.

    Juillet

    • 1. Persistance de la tentation. Le mystère de la Trinité divine
    • 2. La grande douleur de Marie, co-Rédemptrice. La femme courbée de l’Évangile.
    • 3. Les deux genres d’infirmités et la possession divine.
    • 4. Marie, pont entre ciel et terre. La pénitence des victimes. La tentation de la fatigue et de la crainte.
    • 5. L’Église militante, jardin du palais royal. Les vrais croyants.
    • 6. La deuxième conception mystique de Marie.
    • 7. Explication du “Notre Père”.
    • 8. Le don sublime et total du Sang divin.
    • 9. Délivrance du péché originel.
    • 10. L’amour spirituel entre parents et enfants.
    • 11. La paix, signe de l’amour véritable. Les qualités du disciple bien-aimé.
    • 12. Réparation à l’Eucharistie.
    • 13. La possession du royaume de Dieu par la souffrance et la charité.
    • 14. La présence de Dieu chez tous les humains et l’apostolat de la miséricorde.
    • 15. Réconfort et enseignement de Jésus.
    • 16. L’amour vrai et généreux, source de vie et d’éternelle douceur .
    • 17. Il faut travailler l’âme comme une fibre naturelle.
    • 18. L’usage à faire des dictées face au rationalisme de notre époque. Refus de l’Amour qui émane des Trois Personnes.
    • 19. Don de la Parole aux purs et aux convertis.
    • 20. Le choix de Pierre comme chef de l’Église. Horrible vision de la Bête.
    • 21. La méchanceté et l’orgueil dans le monde : l’humanité n’a pas tenu compte de l’offrande du Christ.
    • 22. L’amour de Jésus pour l’Italie ; son juste châtiment des italiens prévaricateurs.
    • 23. Les prêtres indignes, étoiles tombées du firmament. Le règne de l’Antéchrist.
    • 24. La miséricorde pour sauver les pécheurs.
    • 25. Explication de deux miracles de l’Évangile.
    • 26. Aimer et pardonner pour être pardonné.
    • 27. Le courage de témoigner de sa foi dans le danger.
    • 28. Prière et souffrance pour éviter la faute ultime.
    • 29. Commentaire de passages d’Isaïe : le mauvais usage du pouvoir.
    • 30. Commentaire d’Isaïe : l’Église, la Jérusalem terrestre.

    Août

    • 1. La foi, essentielle au salut.
    • 2. Condamnation du rationalisme.
    • 3. Nuit de souffrance avec Jésus.
    • 4. Condamnation de ceux qui tuent l’esprit.
    • 5. Commentaire d’un passage de l’Apocalypse : les morts de l’esprit et les vivants de l’esprit.
    • 6. Ceux qui maudissent et ceux qui manquent d’amour.
    • 7. Commentaire d’un passage de l’Apocalypse : le pardon des pécheurs et l’horreur éternelle pour les impies.
    • 8. Conseils intimes de Jésus.
    • 9. Les raisons d’une longue vie. Moment d’extase.
    • 10. Commentaire de Jérémie : la nécessité d’une prière pure.
    • 11. L’offrande de la souffrance pour le salut du monde.
    • 12. L’immolation par amour rend plus grand que les anges. La parabole de la perle.
    • 13. Conseils du Seigneur au père Migliorini et à Maria. Vision de Jésus portant la croix.
    • 14. La communion des saints.
    • 15. Contamination de la prière pour la paix par les intérêts égoïstes des belligérants.
    • 16. La primogéniture humaine et divine du Christ. Cheminement spirituel de l’humain après la chute.
    • 17. À la lumière fulgurante de son retour, les pécheurs contempleront les blessures du Christ.
    • 18. Les vainqueurs de la chair et du démon.
    • 19. La manne cachée de la Parole.
    • 20. Le temps n’est pas encore venu : les précurseurs de l’Antéchrist et les signes de la fin.
    • 21. Les maîtres et les martyrs de la foi. La guerre de Satan derrière la guerre des hommes.
    • 22. Les démons, émules des anges. Les sept plaies et les doctrines démoniaques : le règne de la grande Babylone. Première et seconde mort, première et seconde résurrection.
    • 23. Enseignement au père et à Maria pour les guider dans leur mission.
    • 24. Madame Curie : humanité parfaite et spiritualité imparfaite.
    • 25. Présence du Seigneur partout où ses frères souffrent.
    • 26. Perfection et immutabilité de la vraie foi.
    • 27. Précisions sur le déroulement de l’Apocalypse.
    • 28. La connaissance éternelle de Dieu et l’immolation du Christ de toute éternité.
    • 29. Valeur méritoire de l’obéissance à Dieu.
    • 30. Le dépassement des épreuves par la foi et avec l’aide des sacrements.
    • 31. Les manifestations actuelles, fruit de la corruption interne et du mauvais usage des dons de Dieu.

    septembre

    • 1. Le Christ, Cyrénéen de Maria ; et Marie, sa Véronique.
    • 2. Jésus, soleil et vigneron de l’âme pour les vendanges divines.
    • 3. “Le "Je vous salue Marie" (Ave Maria)” ; exhortation à prier Marie.
    • 4. “Pleine de grâce” : correspondance parfaite de Marie à l’intervention de la grâce en elle.
    • 5. “Le Seigneur est avec toi” : l’union parfaite de Marie avec Dieu.
    • 6. “Bénie entre toutes les femmes” : chef-d’œuvre de la création, rédemptrice du genre humain.
    • 7. “Béni le fruit de tes entrailles” : gloire et douleur de Marie.
    • 8. Vision de la Vierge souriante et silencieuse.
    • 10. La mission du “petit Christ” : aimer et transmettre la Parole.
    • 11. Condamnation des violateurs des mystères de l’au-delà.
    • 12. Nécessité chez le porte-parole du Christ d’humilité et de générosité. Description de la vision de lumière qu’est le corps glorifié de Marie.
    • 13. L’abandon du Père et les larmes de Marie.
    • 14. Les lieux où fut versé le Sang du Christ et leur signification.
    • 15. Marie, co-rédemptrice, maîtresse de douleur, excepté dans l’enfantement et dans la mort.
    • 16. Commentaire de Joël sur les temps derniers.
    • 17. La loi immuable de Dieu La destinée : connaissance de Dieu et liberté humaine.
    • 18. L’humain, artisan de son destin ; savoir obéir en suivant l’exemple de Jésus et de Marie.
    • 19. Description détaillée de la vision de Marie.
    • 20. Amour et humilité chez ses porte-parole : reproches du Seigneur aux prêtres matérialistes et orgueilleux.
    • 22. L’exemple des trois Gentils justes.
    • 23. Deux nécessités : l’amour et la pénitence.
    • 24. L’imitation du Christ dans la souffrance, la douceur et l’humilité pour combattre l’orgueil, la colère et la luxure, œuvres de Satan.
    • 25. Condamnation de l’adultère.
    • 26. La chasteté des époux, créateurs avec le Père.
    • 27. L’essence de la foi : acceptation de la parole de Dieu dans son intégralité.
    • 28. Pierre, un exemple de foi limitée.
    • 29. Les renieurs de Dieu.
    • 30. Le signe du vrai disciple.

    Octobre

    • 1. Redécouvrir le vrai sens de la prière et des pratiques religieuses.
    • 2-3. Mort imminente de la mère de Maria : exhortation de Jésus à offrir sa souffrance et son cœur.
    • 4. La mort de sa mère : consolation de Jésus.
    • 5. La foi en Jésus adoucit la douleur.
    • 7. L’Eucharistie, garantie de vie éternelle.
    • 8. La miséricorde de l’Agneau d’amour.
    • 9. La mort, séparation provisoire. Les prédestinés au service de Dieu.
    • 10. Hérode : exemple d’un homme sourd et aveugle à l’Esprit ; la vraie mort, séparation de Dieu. L’amour de Dieu, science parfaite.
    • 11. L’extase de fusion en Dieu, fruit de l’amour d’une créature.
    • 12. Délaisser les choses de la terre et préparer son âme à rejoindre Dieu par l’amour.
    • 13. Délaisser les doctrines malsaines et lire dans l’univers les lois de l’obéissance et de l’harmonie ; imiter le Maître en tout. La pauvreté d’esprit : vivre dans le monde, mais détaché du monde.
    • 14. Interprétation surnaturelle de la Sagesse et du Cantique des Cantiques. Violence de l’amour-fusion.
    • 15. Les louanges de l’époux à sa bien-aimée appliquées à la beauté physique et spirituelle de Marie. La laideur, conséquence de la faute.
    • 16. Leçon du Christ en croix sur l’immense valeur de l’esprit.
    • 17. Le feu d’amour du Purgatoire.
    • 18. Se dépouiller de tout pour ne rechercher que Dieu.
    • 19. Conclusion du commentaire du Cantique des Cantiques : les stratagèmes de l’amour.
    • 20. Le miracle : Maria, comme la femme courbée, est guérie.
    • 21. L’expiation par l’amour au Purgatoire.
    • 23. La prophétie d’Abdias appliquée à l’Italie.
    • 24. Réalisation pour l’Italie de la prophétie d’Isaïe au roi Ézéchias ; demande renouvelée de prières.
    • 25. L’obéissance aimante, seul devoir envers le Père. La mission de l’auteur portera ses fruits après sa mort.
    • 26. Les deux tons différents des communications divines.
    • 27. Le baptême de feu, douleur et joie pour les élus. Prière à Jésus-Eucharistie.
    • 28. Graves responsabilités des chefs d’état et des prêtres.
    • 29. Évènements des temps derniers.
    • 30. Jugement sévère des puissants.
    • 31. La petite mort de la chair et la grande mort de l’esprit.

    Novembre

    • 1. L’Eucharistie, source de la sagesse et possession de Dieu.
    • 2. État d’âme et impressions de Maria pendant un bombardement.
    • 3. Jésus, Marie et Joseph, modèles d’obéissance. Description des façons dont le Seigneur se manifeste .
    • 4. La culture biblique de Maria et la façon dont Jésus lui commente des passages des Écritures. Importance de ne pas contaminer la pensée de Dieu par la pensée humaine et de ne jamais la trahir.
    • 5. L’idolâtrie des sens et du pouvoir.
    • 6. Miséricorde de Dieu pour ceux qui tombent par embûche ou par faiblesse.
    • 8. “Maintenant et à l’heure de notre mort” : prier la Vierge.
    • 9. L’accroissement du mal prépare l’Antéchrist.
    • 10. La parabole du semeur appliquée aux méfaits du rationalisme. Transformation de la douleur des victimes en joie éternelle.
    • 1l. Le rôle de l’Église à la fin des temps.
    • 12. La dernière bataille.
    • 13. Les qualités requises des prêtres.
    • 14. Amour et pardon paternels chez les prêtres, sacrifice et immolation héroïques.
    • 15. Vision intellectuelle de l’amour du Père.
    • 16. Condamnation des forces occultes.
    • 17. Les précurseurs du Christ contre les précurseurs de l’Antéchrist.
    • 18. La récompense des serviteurs fidèles.
    • 19. Perte de liberté aux mains des précurseurs du Mal.
    • 20. Dangers du savoir et de la raison orgueilleuse. Louange au Pape. Caresses de la Vierge à Maria : extase.
    • 21. La vraie vie, vie de l’esprit. Les larmes, les cheveux et le parfum de la pécheresse.
    • 22. Le don total qui mène à la fusion de l’amour.
    • 23. Préparer les voies du Seigneur et lire le nom du Seigneur dans le livre de l’univers.
    • 24. Paroles du Père.
    • 25. Convergence de l’amour des Trois Personnes dans 492 la création de Marie.
    • 26. La Jérusalem déchue.
    • 27. L’extase de Marie à la naissance du Verbe.
    • 28. La lumière, signe de la naissance du Seigneur.
    • 29. La prière de Daniel.
    • 30. Le Père éternel célèbre la naissance du Fils.

    Décembre

    • 1. Transformation de Marie par l’amour de la chair qu’elle porte en elle.
    • 2. Impossibilité de bonheur surnaturel et de bien-être sans Dieu. Retour du Seigneur et instauration du règne de la paix. Condamnation du racisme. L’amour de Marie.
    • 3. Le vainqueur de Satan ; la désobéissance à Dieu, le plus grand péché des humains. Marie, Vierge lumineuse et effacée.
    • 4. Le Christ, Orient et Soleil qui ne se couche jamais, deuxième créateur du temple de l’esprit, prêtre suprême.
    • 5. Condamnation des pratiques religieuses hypocrites. La “conversation dans les cieux’’. Différents degrés de compréhension des mystères divins chez Marie et Joseph.
    • 6. Jésus attend le repentir de son peuple.
    • 7. Grandeur du Seigneur dans son abaissement. Grandeur de Marie dans son obéissance et sa pureté.
    • 8. La vie de Marie avec son Fils de l’enfance à la mort. Le tourment partagé de la Mère et du Fils sur le Golgotha. Début de la douloureuse maternité spirituelle au pied de la croix.
    • 9. Directives au Pape. Croire sans preuves.
    • 11. Confirmation de la prophétie de Zacharie par celle de Jean : le signe précurseur de la fin des temps viendra des erreurs mêmes de l’Église asservie au pouvoir politique. Origine divine des dictées. Prière de la Vierge au Verbe.
    • 12. Les âmes-victimes.
    • 13. Réconfort et encouragement des victimes.
    • 14. Le deuxième mystère glorieux.
    • 15. La joie surnaturelle des simples. Demeurer en Dieu au milieu de l’agitation du monde.
    • 16. L’obéissance, signe des serviteurs de Dieu.
    • 17. L’incrédulité, plaie de notre époque. Vision symbolique des prêtres tombés et des prêtres coupables.
    • 18. Le troisième mystère glorieux. Le quatrième mystère glorieux. Le cinquième mystère glorieux.
    • 19. La validité éternelle du Décalogue.
    • 20. Critique de la théorie darwinienne.
    • 21. La paix dans le monde à la naissance du Christ .
    • 22. Reconnaissance et amour envers le Père et liberté de l’être humain.
    • 23 Le devoir de prier pour ceux qui ne le peuvent pas. L’obéissance aux autorités ; le devoir de justice de celles-ci.
    • 24. Le juste et le pécheur. Le Maître doit se répéter.
    • 25. Le souvenir de l’extase de la naissance du Fils, force et consolation de Marie dans la douleur. Vision de la Madone et de l’Enfant.
    • 26. L’accompagnement mystique de Maria par la Vierge.
    • 27. L’enseignement de Jean, apôtre et évangéliste. La mission des quatre évangélistes.
    • 28. La circoncision de Jésus, première douleur et consécration. Le sang des innocents.
    • 29. Le saint Nom de Jésus célébré par le Père. Condamnation du peuple italien, élu par le Seigneur. Invitation au Pape à veiller et à prier. Vision de Jésus et de sa Mère. Explication du Christ de ses blessures aux mains.
    • 30. La miséricorde de Jésus.
    • 31. “Tout est possible à Dieu”.

    Pour aller plus loin

    Notes et références