Les Cahiers de 1945 à 1950

    From Wiki Maria Valtorta
    LES CAHIERS DE 1945 À 1950
    Cahiers1945.jpg Page couverture - CEV - 2004
    Détails de l'œuvre
    Auteur Maria Valtorta
    Rédaction Du 2 janvier 1945 à septembre 1950
    Pages 636
    Première édition en italien
    Titre I Quaderni dal 1945 al 1950
    Parution 1976
    Éditeur Tipografia editrice E. Pisani
    Traduction française 1re édition
    Titre Les Cahiers de 1945 à 1950
    Traducteur -
    Parution 1985
    Éditeur Centro editoriale valtortiano
    Traduction française 2e édition
    Traducteur Yves d'Horrer
    Parution 2004
    Éditeur Centro editoriale valtortiano
    ISBN 978-8879871285

    Ce dernier volume des Cahiers poursuit les enseignements et les visions que l'on trouve dans les précédents volumes, mais il prend une allure plus prophétique notamment avec les commentaires de l'Apocalypse. Comme cela est indiqué, ces commentaires inachevés, contenus dans les deux derniers cahiers autographes (n° 121 et 122), n'ont pas donné lieu à une publication spécifique, mais ont été inclus, sur 70 pages, dans ce dernier volume des Cahiers.

    Il est à noter aussi la gravité du message que délivre le Père Éternel (intervention rarissime) au pape Pie XII, le 23 décembre 1948, sur l'importance de la contribution de l'œuvre de Maria Valtorta dans l'évangélisation. Ce message lui a été vraisemblablement remis.

    C'est un message d'une même teneur qui clos les dictées des Cahiers et dans lequel se reconnaissent tant de lecteurs de l'œuvre. Malgré la gravité du ton, il est probable que l'auteur en soit Maria Valtorta elle-même, parvenue à une intimité d'inspiration avec l'Esprit-Saint.

    Tous ces messages reprennent, de façon convergente l'adieu à l'œuvre dans leur diagnostic et leurs propositions.

    Conclusion des Cahiers

    "Le monde ne cesse de descendre vers l’abîme, vers la non-foi ou une foi trop faible; la charité et l’espérance s’affaiblissent chez un trop grand nombre de personnes — elle est même déjà morte chez beaucoup —; c’est pourquoi il faudrait utiliser tous les moyens possibles pour que Dieu soit mieux connu, aimé et suivi. Ce qu’un prêtre, fui ou non écouté par trop de gens, ne peut obtenir, la presse, les livres par lesquels il faut à nouveau présenter la Parole de Dieu aux foules, le peuvent.

    Un mot suffit parfois à relever un esprit abattu, à ramener sur le droit chemin une âme égarée, à empêcher le suicide définitif d’une autre.

    C’est la raison pour laquelle Dieu, qui voit et sait tout des hommes, révèle par les moyens de son amour infini ses pensées et ses désirs à des âmes choisies par lui pour cette mission; il veut que son aide ne reste pas inféconde et souffre de voir ce qui est destiné à être nourriture de salut pour beaucoup ne pas leur être transmis.

    Le besoin des âmes faibles d’obtenir quelque nourriture spirituelle ne cesse d’augmenter. Mais le grain élu, donné par Dieu, demeure enfermé et inutile, de sorte que la faiblesse s’accroît, ainsi que le nombre de personnes qui périssent, moins dans cette vie que dans l’autre.

    Quand une connaissance plus vraie, plus étendue, plus profonde du Christ permettra-t-elle, une fois levés enfin les sceaux mis sur ce qui est source de vie, de sainteté et de salut éternel, à une multitude d’âmes de chanter l’hymne de joie, de bénédiction, de gloire à Dieu qui les aura aidées à se sauver et à faire partie du peuple des saints?[1]"

    Sommaire de l'ouvrage

    1945

    Janvier

    • 2. Pendant que l’écrivain récite le rosaire, Jésus lui montre de nouveau ses souffrances des quatre premiers mystères.
    • 10. Vision de saint François en compagnie de quelques confrères, et le pain de sœur Amata Diletta di Gesù. “C’est moi qui suis ton supérieur." Paroles de Jésus pour sœur Gabriella di Maria Immacolata.
    • 16. Une messe du pape Marcel dans l’église des catacombes du bienheureux martyr Valence, et l’ordination sacerdotale de Valentin.
    • 26. Apparition du démon et réconfort apporté par Jésus. Vision qui n’avait pas été écrite : Jésus et Marie en larmes ; la mère de l’écrivain angoissée.

    Février

    • 4. “Tu ne peux imaginer avec quelle joie j’illumine mes vrais amis."
    • 11. Vision du prêtre Diomède et d’autres chrétiens dans une prison, à l’époque des premières persécutions.
    • 12. Tu dois accueillir tout le monde avec une infinie charité accompagnée d’une prudence subtile.
    • 20. Vision de persécutions contre les chrétiens dans un cirque ; un vieux prêtre évangélise et baptise un groupe de gladiateurs de son propre sang.

    Mars

    • 1. Journée de souvenir : Maria est devenue "Jean".
    • 4. “Je te bénirai deux fois: pour ta fatigue et pour ta pitié."
    • 8. Vision de Catherine d’Alexandrie.
    • 19. Les terrifiantes promesses de Satan. C’est le temps de la Passion et l’écrivain subit sa passion cachée. L’écrivain sent qu’elle traverse une grande tempête.
    • 20. Dictée sévère du Père : "La parole qui exprime la vérité vous paraît dure. Vous ne voudriez que des paroles de miséricorde."
    • 25. De Marie à l’écrivain : "Tu chantes l’Évangile de sa Passion."
    • 29-30. Joie surnaturelle de la communion reçue sous les deux espèces de Jésus en personne.
    • 31. La joie de cette communion dure encore, ainsi que sa vision mentale.

    Avril

    • 1. Paroles de bénédiction de Jésus pour le Père Migliorini, sœur Gabriella et pour l’écrivain.
    • 10. L’écrivain ouvre la Bible au psaume 18, et Jésus lui révèle à quel moment elle a été choisie. L’écrivain se souvient de l’abandon de Dieu l’année précédente.
    • 12. Le Père éternel : "Une prompte obéissance, une joyeuse adhérence au dessein de Dieu sont le signe de la formation spirituelle d’un cœur".
    • 14. L’Esprit divin explique cette phrase de la Sagesse 8, 17 : “L’immortalité se trouve dans la parenté avec la Sagesse".
    • 15. En guise de commentaire d’Ezéchiel 37, 1-14 : "L’homme a tué la meilleure part de lui-même."
    • 20. Vision du martyre d’Irène.
    • 24. L’écrivain reprend un passage concernant l’embaumement du corps de Jésus, qu’elle avait considéré superflu comme si c’était une répétition.

    Mai

    • 4-5. Jésus encourage l’écrivain épuisée et découragée par l’inutilité de son travail d’écriture.
    • 5. “Je dois te faire écrire une leçon pour les consacrés actuels."
    • 15. L’apparition hideuse du visage de Satan.
    • 17. “Vingt siècles ont pu priver l’Évangile des apôtres de certaines parties."
    • 20. L’Amour éternel : "Dans l’amour spirituel, la sensualité n’est pas nécessaire."
    • 21. “C’est ainsi que tu es aimée."
    • 22. Paroles de Marie pour Paola Belfanti.
    • 30. Anniversaire de la confirmation de l’écrivain.
    • 31. Paroles de Jésus pour sœur Gabriella : "L’Amour n’est pas que douceur, il est aussi douleur." Paroles de réconfort pour madame Panigadi. Reproche adressé à l’écrivain qui refuse d’écrire pour d’autres.

    Juin

    • 3. Tristesse de l’écrivain qui rappelle une dictée sévère du Seigneur ainsi que quelques songes prémonitoires sur la période de la guerre.

    Juillet

    • 2. Le Seigneur plonge l’écrivain dans ses visions pour lui éviter de succomber au souvenir de moments de deuil.
    • 8. Quand Jésus se donne, les âmes qui le reçoivent deviennent des séraphins et se consument, brûlées par l’amour.
    • 9. La description de l’extase ne saurait rendre ce que l’on éprouve en réalité.
    • 16. La chère Voix invite l’écrivain à faire mémoire des frères séparés.
    • 21. Peine due à la mort de son oncle et douloureuses prémonitions.
    • 23. Le martyre de Flore et de Marie de Cordoue.
    • 28. L’écrivain rapporte comment elle a réussi à faire partir deux spirites qui habitaient la maison d’à-côté.
    • 29. Dictée de Jésus pour Marta. L’écrivain rappelle sa souffrance intime due à ses relations avec ses parents de Calabre.

    Août

    • 10. Paroles pour sœur Gabriella.
    • 12. Un miracle de sainte Claire.
    • 17. Souffrance à la suite d’une lettre grossière de son cousin.
    • 18. Dictée pour sœur Gabriella.
    • 19. Autres paroles pour sœur Gabriella.
    • 24. Jésus bénit des médailles à offrir.
    • 29. Elle reçoit une lettre sur la mort en bon chrétien de son oncle Aristide.

    Septembre

    • 2. Souffrance de l’écrivain pour sa parenté.
    • 8. Joie de l’écrivain à la suite d’une explication de Jésus sur le "Phédon".
    • 14. Souvenirs pénibles.
    • 16. L’écrivain continuera à écrire malgré ses souffrances.

    Octobre

    • 3. Les interruptions pendant les dictées de Jésus ne rendent pas l’écrivain impatiente.
    • 4. Une grande peine renaît chez l’écrivain à par ce que sa mère ne s’est pas convertie, mais une voix immatérielle l’assure que ses deux parents sont sauvés. Tentation satanique.
    • 5. Au plus fort d’une crise terrible, l’écrivain est réconfortée par la présence de Jésus, de Marie et de saints.
    • 8. Jésus commente une phrase de l’Évangile (Luc 10, 19).
    • 13. Jésus fait boire à l’écrivain une gorgée du calice amer des fautes des hommes.. 107

    Novembre

    • 15. Paroles pour Emma Federici.

    Décembre

    • 2. Pour Emma Federici, à partir de Jérémie 31, 21-22.
    • 4. Vision de sainte Martine.
    • 7. “L’évolution de l’homme a été un déclin.".
    • 18. "Je t’autorise à disposer de tout ce que tu as vu et entendu.".
    • 19. Neuf réponses de Jésus à autant de questions sur le cas de Dora.
    • 21. Vision des trois archanges.
    • 24. Dictées de Jésus pour mère Teresa M. de Saint Joseph et pour sœur Teresa Cherubina.
    • 25. Dictées de Jésus pour mère Teresa M. de Saint Joseph et pour mère Luigia Giacinta. Conseils de Jésus pour les écrits.
    • 26. Paroles de Jésus pour Maria Raffaelli et pour le Père Migliorini.
    • 27. L’apôtre saint Jean répond à une question sur Dina R. Paroles de Jésus pour Emma Federici.
    • 29. Jésus explique le sens du nom "Satan".
    • 30. Apparition de la face démoniaque de Satan, qui part d’un rire sarcastique. Jésus commente le passage du livre de Josué 9 puis, d’une voix terrible, il chasse Satan.
    • 31. Selon le désir de Jésus, l’écrivain relate les événements de la journée.

    1946

    Janvier

    • 1. “Voici mon premier conseil de la nouvelle année." “Sanctifions cette journée par une page de l’Évangile."
    • 2-3. “Je suis l’Enfant Jésus de la petite Thérèse de Lisieux."
    • 4. De saint Pierre pour le Père Migliorini. L’enfant Jésus du cloître de Lisieux réapparaît à l’écrivain.
    • 6. Marie confie l’Enfant Jésus à l’écrivain.
    • 7. Dictée de Jésus pour sœur Teresa Cherubina.
    • 9. “La présence de témoins (...) est exigée auprès de l’instrument de Dieu." Apparition de la bienheureuse Julie Della Rena. Au sujet d’Antonio Raffaelli. La différence entre A. Raffaelli et Dora.
    • 11. Tristes prémonitions de l’écrivain.
    • 13. À propos d’un article de journal concernant l’occultisme.
    • 15. L’ange gardien de l’écrivain apparaît à l’écrivain et lui révèle son nom : Azarias. Azarias : "Jésus est la synthèse de l’amour de la Trinité." Azarias explique une phrase sur Lucifer que l’écrivain n’avait pas comprise.
    • 21. Leçons de Jésus sur les vrais et faux phénomènes surnaturels.
    • 28-29. Azarias dit : "Pourquoi qualifier de terrible ce qui vient de Dieu ?"

    Février

    • 2. Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus apparaît à l’écrivain : elle lui parle des appesantissements de l’amour.
    • 8. Apparition et mots de réconforts de saint Pie X.
    • 9. L’écrivain a la vision d’un jeune servite, inconnu d’elle ; en extase devant Marie.
    • 10. À la description qu’elle lui fait du jeune servite, le Père Migliorini reconnaît le frère Venanzio M. Quadri. Le Seigneur dit à l’écrivain de mettre par écrit les actes d’offrande qui ont préparé son état actuel. Note de l’écrivain.
    • 11. Réprimandes de Jésus aux jeunes filles de Narni, ainsi que pour Emma et Pia.
    • 14. Sur le conseil d’Azarias, son ange gardien, l’écrivain demande un certificat médical à son médecin.
    • 15. “En voilà assez du silence et de la discrétion !″.
    • 17. “Tu possèderas Dieu, non pas parce que tu es porte-parole, mais parce que tu es victime volontaire.″
    • 20. Vision du voyage de l’archange Raphaël et de Tobie. Avertissements d’Azarias au Père Migliorini au sujet du cas de Dora.
    • 23. Mots de réconfort de Jésus pour l’écrivain et sévères pour le Père Migliorini. L’écrivain comprend que ces mots sévères sont prononcés par le Père éternel. Retour de l’archange Raphaël le soir.
    • 24. Jusqu’à quand l’archange Raphaël est-il resté ?
    • 25. À son réveil, l’archange Raphaël invite l’écrivain à se mettre au travail en dépit de sa fatigue. Apparition d’Aglaé.

    Mars

    • 5. Jésus conseille à l’écrivain de se comporter "selon la vérité".
    • 8. Jésus console l’écrivain.
    • 9. Pour le Père Migliorini à propos du cas de Dora (à partir de Juges 17 et d’Esther 10, 4-13; 11, 2-12).
    • 12. Azarias réconforte l’écrivain (Ezéchiel 1-3).
    • 13. L’écrivain fait mémoire des étapes de son amour pour Jésus. Jésus réconforte l’écrivain et lui assure que, comme toutes les âmes victimes, elle ne se perdra pas.
    • 14. Anniversaire plein appréhensions, mais avec le réconfort de la Présence du Seigneur.
    • 15. Les carmélites de Lisieux prient pour l’écrivain.
    • 17. Amertumes et consolations divines pour l’écrivain.
    • 18. L’écrivain rappelle toutes les instructions de Jésus au sujet des écrits.
    • 19. Souffrance de l’écrivain à la suite du départ du Père Migliorini.
    • 20. Paroles de Jésus pour le Père Migliorini, auxquelles l’écrivain unit les siennes et celles de Marie et de saint Joseph.
    • 21. Paroles de Jésus pour le Père Migliorini à propos d’Emma Federici.
    • 24. La présence réconfortante d’un ange. L’archange Gabriel confie à l’écrivain un terrible secret qui ne doit pas être révélé, ainsi qu’un ordre.
    • 25. Après une pause de quelques jours, l’écrivain reprend la rédaction d’épisodes de l’Évangile.

    Avril

    • 1. Anniversaire de la crucifixion de l’écrivain. Mots sévères de Jésus car elle a manqué de confiance en son Seigneur et en son amour, en réclamant un directeur spirituel qui ne soit pas le Père Mariano. L’écrivain remarque que le départ du Père Migliorini et la dictée sévère n’ont pas altéré sa paix. Une crise cardiaque qui est la conséquence d’une heure d’amour intense.
    • 7. “Je me trouve là où une créature subit sa passion." L’écrivain souffre pour les désobéissances des autres lorsqu’ils propagent les paroles que Dieu lui dicte.
    • 18. “Marie, ma Mère, et l’apôtre Jean sont les deux âmes eucharistiques par excellence." Douleur de l’écrivain devant tout le mal fait à l’Œuvre de Dieu.
    • 19. Les trois vendredi-saints mémorables.
    • 20. “Je suis le Fils qui s’est incarné et est mort pour vous apporter pardon et amour." Après un autre reproche du Père Migliorini, l’écrivain se confie à Jésus, qui la défendra.

    Mai

    • 3. L’Esprit-Saint : "L’Amour ne fait jamais défaut lors des agonies et des sacrifices de ceux qui œuvrent à la gloire de Dieu et à la rédemption des âmes."
    • 13. Notre-Dame de Fatima : "La couronne de la sainteté repose sur les âmes qui savent déposer la couronne de leur humanité." Le soir précédent, elle était apparue à l’écrivain et, par sa bénédiction, avait calmé toute souffrance.
    • 16. Dialogue de l’écrivain avec sa mère, qui lui est apparue triste mais pacifiée.
    • 21. Jésus lui fait répondre à une lettre du Père Migliorini par des passages de l’Évangile.
    • 26. Marie : "Je te suis apparue en habit de servite parce que l’on enfreignait trop les décrets de Jésus sur l’Œuvre."
    • 28. Azarias dicte à l’écrivain une réponse brève mais précise à une lettre du Père Migliorini.

    Juin

    • 1. Leçon de l’Esprit-Saint sur le Cœur du Christ.
    • 2. La Divinité : "Pour la vierge qui s’immole, seul l’amour parfait est désirable.″ Le Seigneur donne des instructions concernant l’Œuvre pour les servites de Marie.
    • 17. Jésus console l’écrivain bouleversée et amère.
    • 20. En la fête du Saint-Sacrement, Azarias fait comprendre à l’écrivain ce qu’est l’eucharistie pour le ciel.

    Juillet

    • 12. L’écrivain souffre un vrai supplice car elle est privée de la communion. Le Seigneur la console, mais se montre fort sévère à l’encontre de ceux qui lui causent une telle douleur.
    • 14. Jésus donne une Heure de préparation à la mort. L’écrivain explique comme elle a eu et écrit cette dictée.

    Août

    • 20. Paroles de consolation de la petite Thérèse.

    Septembre

    • 25. Direction, non écrite, sur l’Œuvre.
    • 28. Direction secrète : pourquoi Satan l’empêche-t-il d’écrire sur l’évangile de Jean.

    Octobre

    • 5. Elévation, non écrite, sur les merveilles de la création.
    • 6-7. Intrusion de l’Adversaire.
    • 12. Encore une insinuation de Satan.
    • 13. Leçon secrète sur l’un des mérites des malades. Jésus donne la raison des leçons secrètes. Une violente tempête d’amour divin s’abat sur l’écrivain.
    • 24. Paroles de l’archange saint Raphaël.

    Novembre

    • 24. Vision longue et terrifiante de martyrs chrétiens.

    Décembre

    • 8. Après avoir vu passer la procession de Marie Immaculée, l’écrivain dit que la réalité spirituelle des visions est trop différente de la matérielle.
    • 14. Jésus rassure l’écrivain : c’est bien lui qui parle.
    • 25. Jésus parle des simples, en particulier des bergers. Marie énumère sept pratiques pour devenir "de vivants berceaux pour le Sauveur".
    • 30. Leçon de Jésus suite à la découverte de squelettes d’hommes-singes.

    1947

    Janvier

    • 7. La joie des leçons secrètes de Jésus.
    • 19. Jésus donne un nouveau commentaire de l’épisode des noces de Cana.
    • 28. Longue dictée sur la mémoire des âmes et leur continuelle génération par Dieu.
    • 31. Deux courtes dictées : sur le temps passé par Marie auprès de sa cousine, et sur le péché originel. Brève dictée pour le Père Berti sur la descente de Jésus aux enfers.

    Février

    • 3. Dictée de Jésus sur la raison la plus profonde du don de l’Œuvre.
    • 18. Dictée sur la tentation sensuelle de Jésus et sévère rappel à l’ordre pour ceux qui ont demandé des explications sur ce point.
    • 28. Sur le nombre des saints Innocents.

    Mars

    • 16. Jésus fait boire l’écrivain à un calice rempli de son Sang. "Je viendrai toujours. Pour toi seule."

    Avril

    • 1. “Imitez-moi dans votre petite passion."
    • 2. Dictée sur l’âme, qui est une particule de Dieu, suivie d’une note de l’écrivain.
    • 6. “Hostie avec hostie."
    • 7. “C’est moi qui vis en vous, mes chères âmes victimes et servantes de l’amour."
    • 8. Grâce spirituelle pour un jeune mort saintement.
    • 10. “Je t’ai donné le livre vivant et la connaissance parfaite de moi-même et de mon époque."
    • 18. “Si vous, les hommes, étiez restés innocents, vous auriez été en parfaite communion avec la sainte Trinité."
    • 21-24. Le parfum du lys des champs.
    • 28. Les caresses divines après la fin de l’Œuvre.

    Mai

    • 5. Le rosaire avec Notre-Dame de Fatima.
    • 8. Notre-Dame de Fatima : "Ce sont les mérites infinis de Jésus qui donnent leur valeur à chaque prière." L’écrivain est attirée davantage par la Vierge de Fatima parce qu’elle la sent plus "maman".
    • 9. Leçon secrète.
    • 14. “Dans le calice, il y a mon Sang et les larmes généreuses des âmes victimes."
    • 16. L’apôtre que Jésus a aimé plus que les autres, c’est Judas de Kérioth. Leçon de l’Esprit-Saint sur le Cœur immaculé de Marie.
    • 17. “Plus une âme est fille de Dieu, plus elle est prompte à suivre les conseils de l’Esprit-Saint.″
    • 22. Très douce leçon sur l’innocence de l’enfance.
    • 23. “Tu es comme le rocher de l’Horeb.″
    • 30. “Tout ce qui a été créé par Dieu est bon. Mais c’est toujours l’emploi désordonné qu’en fait l’homme qui le rend mauvais."

    Juin

    • 13. Leçon sur les Proverbes 25, 27.
    • 15. L’écrivain souffre atrocement, mais savoure la grande joie de contempler le Royaume de Dieu.
    • 29. La joie sublime d’aujourd’hui.

    Juillet

    • 16. Leçon d’Azarias sur la mission de l’ange gardien.
    • 24. Parole de réconfort de Jésus.
    • 27. Leçon de Jésus : "Quel fut le prêtre, au Calvaire ?"

    Août

    • 10. Consolations de saint Laurent.
    • 20. Nouvelle leçon d’Azarias sur la mission des anges gardiens.
    • 29. “La vengeance de Dieu, c’est le pardon."

    Septembre

    • 6. Leçon sur l’ordre dans lequel les dix commandements ont été donnés.
    • 14. “Dieu est tellement présent chez ceux qui l’aiment, que leur personnalité s’efface devant celle de Dieu. "
    • 17. Leçon de Jésus à partir de la lettre aux Colossiens.
    • 19. Instructions concernant l’Œuvre.
    • 22. Craintes de l’écrivain.
    • 24. Nouvelles instructions concernant l’Œuvre.
    • 25. Leçon sur le sacrement de l’huile sainte.
    • 30. “J’ai voulu accorder au petit Jean une connaissance accrue de moi et de mon enseignement."

    Octobre

    • 7. Vision de Marie dans la gloire au ciel.
    • 12-13. Avec Notre-Dame de Fatima.
    • 15. Marie bénit les chapelets du rosaire.
    • 17. Jésus parle de sa miséricorde.
    • 19. Au-dessus d’un quartier de Rome, vision des archanges Michel et Gabriel qui vénèrent Marie.
    • 23. “C’est dans le culte marial que réside le secret de la Rédemption finale."
    • 24. Vision de Marie au sein du Triangle qui représente la sainte Trinité.
    • 28. La joie de l’écrivain, c’est de tenir sur son sein Jésus nouveau-né et sa compassion, c’est de tenir sur son sein Jésus mort.
    • 30. “C’est l’Amour qui te juge."
    • 31. Paroles sévères de Jésus sur le comportement du Père Migliorini.

    Novembre

    • 1. Mots de réconfort de Jésus à l’écrivain.
    • 4. Sur la nécessité de donner la version sincère et réelle du péché originel.
    • 9. Azarias, se référant à la vision de Marie au sein de la Trinité : "La Révélation est son trésor, et elle en est la Reine."
    • 17. “Les noms de tes maladies sont de simples étiquettes apposées en guise d’explication de nos pactes d’amour."
    • 18. Jésus compare l’écrivain à une petite hirondelle.
    • 25. Paroles sévères du Père éternel contre ceux qui veulent violer la liberté d’esprit de l’écrivain pour en scruter le mystère de Dieu.

    Décembre

    • 1. “Paul ne s’est pas trompé en pensant que le Jour de Dieu était proche, de même que tu ne te trompes pas, toi, mon petit Jean."
    • 6. “L’Œuvre rapporte exactement ma pensée, mes actes, mes manifestations, ainsi que les paroles et actes de ma Mère."
    • 7. Jésus console l’écrivain par une leçon sur l’eau vive.
    • 8. Marie immaculée apparaît à l’écrivain en lui procurant une longue et forte extase.
    • 25. Enumération des cinq cadeaux de Noël promis par Marie à l’écrivain. Peine de l’écrivain d’entendre offenser la maternité divine et inviolée de Marie.
    • 28. Marie s’offre à la contemplation sous ses traits terrestres puis dans sa gloire céleste, et elle justifie la diversité des apparitions.
    • 29. Marie : "Ta souffrance pour ces hérésies a guéri la mienne."
    • 31. L’écrivain commente le fascicule sur "La Vierge des Trois Fontaines".

    1948

    Janvier

    • 1. Une leçon intime et une note de paix pour la nouvelle année tirée de "L’Imitation de Jésus-Christ".
    • 2. Sur les leçons, à peine commencées, tirées de l’épître aux Romains : "Je parle pour toi, pour toi seule, qui es simple, pleine de foi et d’amour."
    • 6. Ils ont reçu ce qui était nécessaire pour obtenir l’approbation de l’Œuvre de Jésus." Extase de l’écrivain pour le retour de Notre-Dame de Lourdes.

    Février

    • 20-26. Notes brèves, peut-être de leçons secrètes.

    Avril

    • 28. Au milieu d’intenses effluves de parfum, le jour du 1er anniversaire de la fin de l’Œuvre, Marie promet des consolations à l’écrivain.

    Mai

    • 1. L’ange gardien explique à l’écrivain la différence entre mort et extase.
    • 20. Paroles de reconnaissance adressées à certains pères servites.

    Juin

    • 14. Une juste punition et des mots sévères de l’Esprit-Saint l’encontre de l’écrivain.

    1949

    Mars

    • 2. “Cette année, je vais te faire un parallèle entre ma Passion et la tienne."
    • 30. Jésus dit : "Donne-moi tes mains, pour que je transfuse ma force en toi." Le parallèle entre les deux Passions.

    Avril

    • 27. Jésus dit : "Je suis revenu. Ici, il faut être très vigilant."

    Mai

    • 7-8. Jésus et Marie sont présents à la réunion de la maison d’édition.
    • 12. Le rosaire récité avec la Vierge.
    • 13-15. La souffrance de Marie pour les consacrés.
    • 17. Douleur de Jésus et de Marie.
    • 19. Encore la Vierge, tellement affligée.
    • 20. À propos du saint suaire.
    • 25. Jésus désire consoler l’écrivain des nouvelles souffrances qui se préparent pour elle.
    • 26. Pour réconforter l’écrivain, Jésus lui apprend une prière à “Jésus, Miséricorde infinie".
    • 31. L’écrivain passe la nuit à contempler Marie et à parler à Jésus de ses amis et de ceux qui ne le sont pas.

    Juin

    • 2-3. Forte douleur au côté gauche.
    • 3. Jésus désaltère l’écrivain par son Sang. Et Marie dit : “Mon nouveau titre est : Marie immaculée, victime transpercée par les péchés du monde."

    Juillet

    • 26-30. Contemplation de Marie.

    Août

    • 2. On apporte à l’écrivain une image de la Vierge très ressemblante à celle qui lui apparaît.
    • 15. “Répare ce manque de considération pour la souffrance de Marie, corrédemptice."
    • 16. Dictée sévère de Jésus contre ceux qui disent : "Si c’est l’œuvre de Dieu, il s’en occupera." Et à l’écrivain : "Quelle douleur ! Les œuvres parfaites de Dieu ne triomphent pas parce qu’elles sont piétinées ou écartées par l’homme."

    Septembre

    • 5. Jésus dit à l’écrivain, lasse de devoir se battre contre les ennemis de l’Œuvre : "L’offrande de toi-même a plus de valeur que mille prières récitées simplement des lèvres."
    • 8. “il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père au ciel.″
    • 11. Comment voir Jésus en chacun.

    Octobre

    • 4. L’écrivain voit sa mère dans les flammes du purgatoire, mais en train de finir son expiation.

    Novembre

    • 21. "La Charité ne vient pas au secours de ceux qui blessent sans charité ma servante innocente." "Il ne faut pas se moquer de Dieu ni le tenter."

    1950

    Janvier

    • 6. L’Esprit-Saint dit aux calomniateurs : "Ce long silence est une réponse, tout comme ma nouvelle parole.″

    Septembre

    • 11. Marie à Mère Teresa M. di San Giuseppe : "Une crainte excessive paralyse les élans des âmes."

    Septembre-novembre

    Notes et références

    1. Les Cahiers de 1945 à 1950, septembre 1950, p. 621.